Scratchy des Dames Blanches de Huy Chartreux,

Scratchy des Dames Blanches de Huy Chartreux,

Faire un grattoir soi même avec du recyclable et griffes!.

Il n'y a rien de plus frustrant qu'un chat qui gratte les   meubles...  un canapé en similicuir,  'il aime, généralement   se cacher dans des boîtes en carton, alors pourquoi pas en carton je pensais carton  pour ses rituels quotidiens d'hygiène. 

 Attention!
 si vous surprenez votre chat à griffer un objet non désiré, surtout ne le trainez pas énergiquement vers son griffoir, vous aurez tout l’effet inverse !Le griffoir doit rester un espace d’amusement pour le chat et pas une punition. Les punitions physiques sont mal comprises par le chat et vous renforcerez son anxiété et les griffures. PATIENCE et persévérance sont les clés du succès. 

 

En effet nos chats européens ne sont pas dégriffés comme ont le fait souvent en Amérique du Nord  et au Canada  Uni,  en France en Belgique   car cela implique l'amputation fait partie des orteils du chat. 

Donc nos minets non dégriffés doivent gratter, c'est aussi une défense dans la nature, ou pour pouvoir grimper et ne pas tomber, cela aide.   

L’utilité des griffes pour le chat

Le chat utilise ses griffes de manière instinctive pour marquer son territoire et dépose ainsi des substances (phéromones) issues de glandes situées entre les coussinets afin de communiquer avec ces congénères.

Le chat griffe sur des supports pour des raisons de « toilettage », éliminant ainsi la gaine extérieure usée de l’ongle pour qu’elle puisse être remplacée par une nouvelle gaine.

Le chat utilise aussi ses griffes pour se défendre ou agresser, d’ailleurs cela peut être aussi une cause de demande de la part des propriétaires (enfant griffé lors de jeu par exemple).

Enfin, les griffes du chat jouent aussi un rôle important dans son déplacement, son équilibre, ses capacités acrobatiques (sens tactile), ses jeux, ses étirements (de la colonne vertébrale par exemple). N’oublions pas que le chat est un digitigrade (c’est-à-dire qu’il marche sur leurs doigts). Ce qui explique pourquoi leur démarche est silencieux et repose en grande partie sur la dernière phalange !

 

Cela s'appelle Onyxectomie

//fr.wikipedia.org/wiki/Onyxectomie

  En pratiquant cette chirurgie, on va complètement modifier sa locomotion et diminuer ses formidables capacités de félin.

La capacité de pouvoir utiliser ses griffes est essentielle pour le chat tant au niveau physique et que psychologique

En Israël : le dégriffage des chats devient un crime puni d’un an de prison

  Le dé griffage n’est pas très commun en dehors de l’Amérique du Nord, et est interdit dans beaucoup de pays d’Europe, en Australie, en Turquie, au Brésil et ailleurs. On estime qu’environ 25% des chats américains sont dégriffés, opération typiquement effectuée pour protéger les meubles de leurs propriétaires. Alors que la procédure est légale dans la plupart des endroits aux États-Unis, elle a été interdite dans plusieurs villes de Californie.

 

On comprendra alors que la décision de faire dégriffer son chat ne devra pas être prise à la légère. Si votre chat utilise peu ses griffes et qu’il a bon caractère, votre vétérinaire se fera un plaisir de vous montrer comment couper ses griffes. Les griffes courtes endommageront moins vos meubles.

À part l’onyxectomie, d’autres types d’opérations existent. Par exemple, la brûlure des nerfs des griffes par un laser, empêchant ainsi la repousse. Par ailleurs, les vétérinaires du Québec ont aussi commencé à recommander un autre type d’opération : la tendinectomie. Elle consiste à couper le tendon de la griffe. Le chat n’est donc plus capable de sortir la griffe.

 

 Alors il faut savoir que c’est une procédure chirurgicale

où la griffe ET la troisième phalange sont enlevées à chaque doigt. On peut vraiment parler d’AMPUTATION ! La griffe fait partie de la troisième phalange et c’est ce détail anatomique que beaucoup de propriétaire ignore en demandant le dégriffage de leur chat. C’est au vétérinaire d’expliquer cela aux propriétaires, de parler d’ « amputation » et cela découragerait, à mon avis, un certain nombre de propriétaires dans leurs démarches.

 cat scratcher.JPG

 

grattoir chats JPG.JPG

 

Qu'Est-ce que vous aurez besoin de: carton cutter colle ,règle, bande perforation (seulement si vous voulez accrocher) ficelle, corde, fil, ficelle, etc. (encore une fois, ne si vous voulez l'accrocher)   

 

 

Cette intervention se fait sous anesthésie générale

 

et comme vous pouvez le constater sur ce schéma, une phalange (os) + la griffe, des ligaments et des tendons sont sectionnés ou enlevés lors de cet acte. Ce n’est pas une chirurgie simple et anodine ! Une variante de cette intervention est de « sectionner » les tendons (ténectomie) sans amputation pour empêcher le chat de se servir de ses griffes (sortir ses griffes) ! Mais les effets psychologiques sont identiques et de plus cette technique nécessite un entretien régulier des griffes (pas évident !).

Le dégriffage est une intervention mutilante avec des saignements peropératoires importants, c’est la raison pour laquelle, certains vétérinaires(Nord-américains) utilisent le laser. Le laser est la meilleure technique car les nerfs sont brulés rendant ainsi cette intervention moins douloureuse. Un bandage compressif est nécessaire pendant au moins 24 heures après l’opération pour éviter les hémorragies. Pendant 10 jours, il faut essayer de réduire l’activité du chat, d’éviter les sauts et la course. Il est important d’utiliser une litière de papier jusqu’à complète cicatrisation pour ne pas avoir de la poussière de litière se glisser au niveau de la plaie et créer une infection locale.

  photo de patte dégriffée après cicatrisation .

2 

 

 

Le chat dégriffé se sent diminué et en insécurité .

La plus grosse conséquence psychologique est l’ANXIETE ! Cette anxiété risque d’engendrer des comportements nuisibles tant pour le chat que pour ses propriétaires :

1) Malpropreté : le chat ne veut plus aller dans sa litière car les douleurs occasionnées lors de grattage de litière sont pénibles—> incontinence urinaire.

2) Agressivité : envers ses congénères, membres de la famille par sentiment d’insécurité, d’infériorité. Il ne possède plus ses organes de défense !

3) Morsure : le chat compense par la morsure l’impossibilité de griffer.

4) Changement de comportement : le chat s’isole, fuit les êtres humains, devient triste et difficilement approchable.



27/01/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres